110406_044_lathraea_clandestina_lathree_clandestine

Étymologie :

Du grec lathraios « caché », allusion à la souche souterraine.

Il s'agit en fait de la traduction de « clandestine », nom donné par Tournefort Caractères distinctifs .Elle se distingue aisément de L. squamaria par la couleur de ses fleurs (non blanchâtres ou rosées) et surtout son absence de tige (au lieu d'une tige de 10 à 20 cm). Enfin, le calice est glabre (et non velu).. Milieu principal Bois.

Statut, protection Protection régionale : Basse Normandie, Île de France.

Écologie Sur les racines des arbres dans les lieux humides et ombragés : sous-bois herbacés médioeuropéens, basophiles, hygrophiles, en association avec la ficaire.

Étage, altitude Jusqu'à 1000 mètres environ.

Répartition Méditerranéen-atlantique : Ouest, Centre, Midi, Espagne, Belgique, Italie.

Floraison D'avril à mai. Description Taille 5 à 10 cm. Fleur violet clair à pourpre. Port dressé.

Type biologique Vivace. Classification Règne : Plantae Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae) Classe : Dicotyledones Famille : Orobanchaceae Genre : Lathraea. Dessin de Coste pour LATHRAEA CLANDESTINA : lathrée clandestine [ Orobanchacées ] Description de Coste (tome 3, taxon n° 2802) Lathraea clandestina Linné Plante : vivace, devenant noire. Pilosité : glabre. Racine : souche souterraine chargée d'écailles blanches, imbriquées, charnues, suborbiculaires en cœur. Tige : nulle ou très courte. Fleurs : d'un beau violet pourpre, grandes, dressées, en touffes corymbiformes, à pédoncules longs de 2 à 4 cm, naissant de la souche au niveau du sol. Calice : glabre, tubuleux en cloche, à lobes triangulaires. Corolle : 2 à 3 fois plus longue que le calice. Fruit : capsule globuleuse, à 4-6 graines anguleuses Autre synonymie : Lathraea clandestina var. pallidiflora (Martrin-Donos) Rouy, Clandestina pallidiflora Martrin-Donos, Clandestina rectiflora Lam.

P1000163et les orchidées qui vont bientôt arrivées et dot sur la commune de Bournan il en existe 7 variétés toutes aussi magnifique les unes que les autres ....voila pourquoi il faut défendre les écosystèmes , la biodiversité car certaines plantes sont rares et en voie d'extinction par la méconnaissance et certaines pratiques culturales .....

OUI JE SUIS POUR LA BIODIVERSITE ET OUI JE SUIS POUR LE RESPECT DES ZONES HUMIDES .....